La redevance incitative d’enlèvement des ordures ménagères

La commune de Gavaudun a une organisation de l’enlèvement des ordures ménagères particulière. C’est le principe de la redevance incitative qui s’applique. Afin de produire le moins possible de déchets, conformément à la loi ALUR, chaque foyer doit faire en sorte de diminuer sa production de déchets, en compostant et en triant du mieux possible.
Les déchets ménagers sont apportés dans un container qui s’ouvre au moyen d’un badge. Pour se le procurer, il faut appeler la communauté qui vous le délivrera su rendez-vous.  Les apports sont comptabilisés de manière à établir une facture individuelle qui remplace la taxe des ordures ménagères (qui était prélevée en même temps que la taxe foncière).
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Communication de la CCBHAP du 24/12/2018
Maryse AUROUX
Service environnement
Communauté de Communes Bastides en Haut Agenais Périgord
1 rue des Cannelles
47150 MONFLANQUIN

05 53 49 52 90

Trois informations  :
– le mémo tri actualisé (extension des consignes à tous les plastiques et dépôt des petits cartons d’emballage avec le papier)
MemoTriA4-IMP
– le constat du mois de décembre 2018  sur un nombre de poches poubelle très important déposées dans les colonnes de tri.
Beaucoup de poches d (4)
– les personnes qui n’ont pas encore leurs badges doivent appeler la communauté de communes au 05 53 49 52 91.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

https://www.ademe.fr/redevance-incitative-denlevement-ordures-menageres-opportunite-economique-collectivites-locales

Article La Dépêche publié le 31/08/2018
Mais qu’est-ce donc «cette redevance incitative» ?

Chaque foyer de la communauté, visité par un des animateurs du tri, a reçu des informations./ Photo DDM
Chaque foyer de la communauté, visité par un des animateurs du tri, a reçu des informations./ Photo DDM

Depuis une bonne année, on annonce sur le territoire de la communauté de communes des bastides en Haut-Agenais, la mise en place prochaine de la «redevance incitative». La gestion des déchets étant, par obligation, en grande mutation il est temps pour tous les territoires de passer «à une industrialisation mondiale des déchets devenus une ressource». Voilà déjà de nombreuses années que chaque habitant est invité d’abord puis dans l’obligation de déposer les déchets dans des containers par catégorie : papier, verre, tissus ; certains de ceux-ci pouvant être recyclés et retrouver ainsi une seconde vie. Pour aider à cela, des déchetteries ont été créées avec emplacements pour une quinzaine de déchets à trier. C’est un réel mieux mais ceci n’est pas suffisant ! Il va donc falloir que les habitants se plient à des gestes de tri plus approfondis. Actuellement, c’est par la «taxe d’enlèvement des ordures ménagères» que se fait la gestion des déchets ménagers. A partir du 1er janvier 2020, cela sera remplacé par la redevance incitative qui sera le nouveau mode de financement du service de collecte et de traitement des déchets en lien avec la production réelle de déchets ménagers de chacun». Cette redevance incombera à tous les particuliers, tous les professionnels, toutes les administrations et associations ; personne n’y échappera ! Le défi lancé à chacun sera le suivant : réduire les ordures ménagères en approfondissant le geste du tri afin de permettre une maîtrise des coûts ! Il va donc être nécessaire de consommer responsable et mieux trier afin de limiter l’impact environnemental et causer de ce fait moins de coûts. Pour ce faire, chacun aura un badge qu’il conviendra de prendre en main pour se rendre au «Point Tri» avec conteneurs destinés aux ordures ménagères (uniquement). Après avoir présenté le badge devant le système d’identification pour ouvrir le bac, il faudra déposer le sac et ensuite refermer le couvercle. Il est rassurant de savoir que les colonnes et containers destinés aux emballages de papier, verre, métal, carton et plastique seront toujours accessibles sans badge. Les factures seront présentées avec «une part fixe» (abonnement) correspondant à la collecte et au traitement des déchets ménagers et des déchetteries et «une part dite variable» (consommation) qui sera en fonction du nombre de dépôts d’ordures ménagères effectués à l’année. Les restos, Ehpad, entreprises, établissements scolaires et publics, hébergeurs, disposeront d’un badge orange d’accès aux déchetteries.